Être blogueur n’est pas toujours simple et râler faisant partie intégrante de mon ADN, je continue ma série désormais hebdomadaire de la complainte du blogueur. Oui c’est décidé, je râle le mardi sur le blogging, je garde les autres jours pour râler de tous ;-).

Cette semaine après le côté Chronophage, la page blanche, les stats, je vous parle de :

 

Brouillon

brouillon

Celui qui pose tes idées

Celui que tu n’écris que pour toi

Celui que tu remets à plus tard

Celui qui mérite des millions de relectures

Celui que tu écris sur un coup de tête et que tu ne publies jamais

Celui du moment

Celui qui te prend du temps

Celui que tu ne finis jamais

Celui qui finit à la poubelle

Celui que tu perds ou ne sauvegardes pas

Celui qui te fait tourner en rond

Celui qui te rend folle

Celui que tu déchires

Celui que tu brûles

Celui que tu publies

Celui que tu envoies

 

L’étape incontournable de tout écrit.

Après chacun en fait ce qu’il en veut