Être blogueur n’est pas toujours simple et râler faisant partie intégrante de mon ADN, cette semaine après le côté Chronophage, la page blanche, les stats, le brouillon, le code,  je vous parle de :

 

Réseaux sociaux

 

réseaux sociaux

 

Ceux sur lesquels il faut être, pour être vu, lu, aimé, liké, et suivit.

Avoir un blog sans être connecter aux réseaux sociaux, n’a aujourd’hui pas grand intérêt. En effet sans les réseaux sociaux difficiles d’être vu. Bien sur on peut juste vouloir écrire pour soi mais là pas besoins d’avoir un blog, un simple traitement de texte suffit pour assouvir son besoin d’écrire, un bon bloc note peut tout aussi bien faire l’affaire.

Non nos blogs sont là pour être lu, alors les réseaux sociaux pas questions de s’en passer.

Hors de question de ne pas publier sur les plus connues, de ne pas suivre les autres, de ne pas garder le contact.

 

facebook   twitterinstragram

 

 

 

Une autre façon de s’informer

 

C’est notre côté voyeur qui prend de l’ampleur. Il est bien pratique de retrouver sur un réseau toutes les dernières infos, de savoir ce qui se passe dans sa ville, son quartier ou chez son voisin sur le même fil d’actualités.

Même si on s’en fout de savoir que Madame a fait son ménage et que Monsieur a acheté une nouvelle voiture (oui les stéréotype ont la vie dure), nous avons du mal à les supprimer de nos « ami(e)s ». Il ne faudrait pas faire chuter notre merveilleux nombre d’amis.

 

Une communication virale

 

Alors que dans la vraie vie on évite un maximum les virus et leurs transmissions. Sur le web, nous cherchons tous à transmettre nos écrits comme un virus que l’on se transmet par une simple bise ou un simple like.

Et les réseaux sociaux sont bien pratiques pour ça, c’est même leur utilité première, aujourd’hui pour les blogueurs et les entreprises les réseaux font partie intégrante de leur communication.

 

La chasse au like est ouverte

 

Alors je compte sur vous 😉 c’est juste en dessous que ça se passe.