Un simple message sur Facebook, qui rend triste, qui met en colère.

message bebezine

 

Voilà plus d’un an que la version magazine de bébézine a disparu. Pour nous faire passer la pilule, pour ne pas « fâcher » son lectorat, ses annonceurs …

 

Ils l’ont d’abord transformé.

 

Pour se consoler, pour trouver des raisons à ce changement, on pouvait se dire qu’après 7 ans, bébézine avait grandi et évolué vers autre chose.

Bébézine est donc devenu un semestriel, mais a perdu son âme au passage. Dans ces 2 numéros par an, les articles, les dossiers ont disparu pour laisser place à un annuaire (utiles certes) mais cela ne ressemble plus au magazine qu’on aimait tant, l’essence même du mag a été enterré en mai 2014.

 

Quelques mois après,

 

la direction a pris un nouveau virage: bébézine est devenu un simple logo sur les guides Tribune de Lyon à destination des parents. Mais non, il ne suffit pas d’apposer un logo sur une couverture pour faire vivre bébézine.

Ils l’ont tué doucement à petit feu, sans avoir le courage de l’admettre au départ.

 

On se consolait alors avec le site web

 

qui lui à perdurait encore même à bout de souffle, l’âme était là, celle d’une information de qualité pour les futurs et jeunes parents de la région. Bébézine ne vivait que pour informer ses lecteurs, pour les aider dans la jungle de la maternité et de la parentalité.

Mais aujourd’hui, même le site n’existe plus.

 

Ils ont tué bébézine, maintenant ils l’enterrent