La nouvelle est tombée vendredi, il me fallait bien le week-end pour m’en remettre et réaliser que ma demande de financement est acceptée. Alors

 

Je retourne à l’école

 

Après quelques mois de réflexion profonde et intense entre deux cafés et un bilan de compétences, j’ai enfin trouvé la formation idéale pour ma reconversion professionnelle.

Marre de vendre tous et presque n’importe quoi !

Alors changement de cap et réorientation 😉

Pour y arriver, je vais d’abord devoir passer mes prochains mois, le cul assis sur une chaise 7h par jour dans une salle de classe. Ce qui à mon avis ne va pas être évident les premiers jours semaines. Ce n’est pas comme si j’avais la bougeotte.

Mais quand on est motivé par ce que l’on fait, on ne voit pas le temps passer (il paraît, on en reparlera quand j’y serais et que je ne sentirais plus mes petites fesses).

 

Une école mais pour faire quoi ?

 

Du web, c’est vaste n’est ce pas ?

J’intègre dans deux semaines, une formation pour valider un diplôme Chef de projet multimédia web.

Toujours trop vague pour toi ?

Au programme de c’est 7 mois : du webdesign, du code, du webmarketing, de la gestion de projet…

Cool, je vais passer mes journées sur un ordi à créer et gérer des sites, des applis.

Mon petit bonheur a moi avoir la tête dans des lignes de code. Non je ne suis pas folle, je suis tombée dedans il y a quelque temps, et c’est un peu beaucoup addictif chez moi.

Alors quoi de mieux pour moi, que de mettre à jour mes compétences et d’apprendre de nouvelles choses dans un secteur qui me passionne.

 

Vive la France !

 

Tu vois pas le rapport ?

Eh bien, sans les dispositifs mis en place pour financer une formation, impossible de retourner à l’école. Vive la France ! Elle qui te permet de reprendre des cours, de te former et cerise sur le gâteau tout en étant payé pour apprendre.

Elle est pas belle la vie !

 

Une dernière petite chose

 

L’explication du titre 😉

La première réaction de n°2 a été de me demander si j’allais aussi aller à l’école le mercredi, car il faut bien le dire le mercredi après midi sans maman, ça va fait bizarre.